Le Conseil d’Administration de MEMAS du 31 Mars 1970

mid-east marketing and advertising services
BEIRUT, POB 963

Le Conseil d’Administration de MEMAS s’est réuni le Mardi 31 Mars, au siège social de la Société, en présence de MM. E. Guerrovich, G. Fattal, K. Fattal, B. Fattal.

La séance fut ouverte à 17h30 avec l’agenda suivant:
(1)    Situation de la Presse.
(2)    Étude d’une proposition de groupage cinéma.
(3)    Révision des activités de l’année 1969, incluant nommément l’association avec SOLIP, l’ouverture de la branche du Kuwait.
(4)    Résultats provisoires de 1jannée 1969.
(5)    Prévisions pour l’année 1970.
(6)    Questions diverses.

(1)    La question des relations avec la Presse a été passée en revue, tenant compte de tous les éléments et réunions qui ont eu lieu récemment à ce sujet.
Après un échange étendu de points de vue et d’étude des différents aspects de la question, les résolutions suivantes ont été adoptées.
1 L’esprit général de la question est que l’année 1970 sera une année test, dont l’objectif serait d’amener la petite presse à traiter uniquement avec MEMAS, afin de décharger KFF dans ce domaine.
2 Le changement de politique devant se faire en douceur afin d’établir une transition sans problèmes.
3 Les conclusions de l’année 1970 devant déterminer si, il est effectivement possible de décharger KFF dans ce domaine et si, MEMAS peut se maintenir ou même diminuer le budget global fixé pour l’année 1970.
4 Les méthodes d’action préconisées sont les suivantes :
a/ Amener la petite presse à prendre l’habitude de s’adresser à Memas et donner à cette dernière la possibilité de répondre quand jugé nécessaire. Ce point ayant été trouvé essentiel étant donné qu’au fur et à mesure des dernières années, la petite presse s’adressait de plus en plus à KFF, voyant que Memas n’avait qu’un rôle consultatif secondaire.
b/ Pour créer cette habitude, KFF, en cas de demandes directes, renverrait le demandeur à Memas. Cette dernière ayant à charge d’éviter tous problèmes ou retour du demandeur à KFF.
c/ Mettre à la disposition de Memas, un budget de LL.30.000 devant être utilisé tel que jugé utile, Memas remettant à KFF une situation mensuelle pour information.
Le budget de LL. 30.000 se décomposerait comme suit :
LL.12.000 Mr. Melhem Karam,
LL. 18.000 Ensemble de la petite Presse.
e/ En vue de 1′historique avec Melhem Karam et sa position prépondérante, l’accord passé serait renouvelé, soit LL. 12.000 pour 1970. Memas ayant à charge de veiller à établir un maximum de garanties et d’aide éventuelle par ce renouvellement. La balance des LL. 18.000 est prévue pour l’ensemble de la petite presse incluant Alio Beirut (Antoine Karam), publication avec laquelle des difficultés avaient eues lieu l’an passé.
(2) Groupage Cinéma
E. Guerrovich a informé les membres du Conseil d’un projet existant d’association entre les deux conces¬sionnaires de cinéma qui détiennent l’ensemble des droits d’exploitation publicitaire des écrans de cinéma de Beyrouth. Ce projet est fonction de l’acceptation de Memas en tant qu’élément de supervision et d’arbi¬trage entre les deux groupes. Afin de remplir ce rôle, Memas a demandé de devenir propriétaire de 10% de 1’ensemble des concessions.
Après discussion des différents aspects de ce projet, les membres du Conseil l’ont trouvé intéressant et un rapport plus détaillé sera soumis à chaque membre pour étude préalable et décision lors d’un prochain conseil.

La séance fut levée à 19h00, l’agenda du jour n’ayant pas été épuisé, il a été décidé de tenir un Conseil supplémentaire au courant d’Avril pour le terminer.
EG/RA
8.4.70

1970-03-31-1 1970-03-31-2 1970-03-31-31970-03-31-4

This entry was posted in Historical documents and tagged , , , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply